Au-delà de la vue

Le paysage se définit comme étant une étendue regardée par un observateur. Que reste-il alors d’un paysage si on n’y voit plus rien ?
« Quand une région se voile de brouillard elle apparaît grandie, sublimée, elle fait s’élever l’imagination et, semblable à une jeune fille voilée, suscite une attente. L’oeil et l’imagination se sentent plus attirés par le lointain brumeux que par ce qui est si proche et évident à l’oeil » Capsar David Friedrich

Contact Marie-Claire Saille | Photographe