CARNETS

héron

Le héron aura le mot de la fin de ce chapitre nippon. Mon cœur continuera de battre à Teshima, dans la mer intérieure de Seto, sans que je puisse l'entendre à nouveau... Mais comme dit l'artiste lui-même, l'important dans cette œuvre n'est pas de se rendre sur place. Depuis 2005, Christian Boltanski poursuit une collecte d’enregistrements de battements de cœur à travers le monde, afin de rassembler tous les cœurs des hommes. Le cœur, symbole de la vie, devient l’universelle médiation qui réunit tous les hommes et qui « photographie », pour ainsi dire, chaque individu.

Sous la pluie d’été
Raccourcissent
Les pattes du héron.

Matsuo Bashõ En savoir plus

Contact Marie-Claire Saille | Photographe