CARNETS

chroniques de l'oiseau à ressort

14h30 heure japonaise, 13h30 heure indonésienne ou 7h30 heure française, au-dessus des frontières. Quel meilleur endroit pour finir ce livre que dans les airs, dans un espace-temps indéterminé. « Elle me tendit un grand verre rempli de glaçons, qui s’entrechoquèrent quand je le pris dans la main. Ce bruit me sembla parvenir d’un monde très lointain. Plusieurs portes le reliaient à celui où je me trouvais. Et comme toutes ces portes étaient ouvertes par hasard à ce moment précis, ce bruit avait atteint mes oreilles. Mais c’était juste temporaire. Qu’une seule de ces portes fût fermée, et le bruit ne me parviendrait plus. » Murakami En savoir plus

Contact Marie-Claire Saille | Photographe